skip to Main Content
Daniel Appell, guide accompagnateur en montagne

Ce trek de quatre jours est un petit bijou de randonnée alpine ! Assez exigeant il réserve aux randonneurs de somptueux paysages sur le Valais et l’Oberland. Et de belles sensations !

Ce trek de quatre jours se déroule pour une bonne part à des altitudes inhabituelles pour la randonnée, de 2500 à plus de 3000 m !

Il permet donc aux randonneurs de quitter les alpages et belles forêts pour découvrir un univers totalement différent !
Les arbres cèdent la place à une végétation bien plus discrète mais aussi fascinante qu’adaptée aux rigueurs de ces altitudes.

L’itinéraire se déroule pour moitié sur le côté alémanique de l’Oberland, pour moitié sur son versant Valaisan, dominant la magnifique vallée du Rhône.

Plusieurs variantes sont possibles.

L’une d’elle permet l’ascension d’un sommet à 3000 m, une autre donne accès à un glacier qu’il est possible d’admirer à loisirs ainsi que ses magnifiques moraines.
Plus loin, un col ouvre la voie à de petits sommets secondaire, tout de même perchés à 2700/2800, dominant de superbes et quasi désertiques casses.

Côté Valaisan, l’itinéraire franchit une imposante falaise de calcaire, torturée et parsemée de mélèzes acrobatiquement accrochés à la paroi.

Le cheminement, impensable vu du bas, se faufile astucieusement et sans difficulté dans cet univers vertical. Vues plongeantes garanties !

Le dernier jour, cette randonnée franchit un col aérien, équipé de marches et de mains courantes. Dans ce passage, chaque randonneurs doit être autonome !

Plusieurs sections de cet itinéraire demandent donc l’habitude de la rando sur des sentiers étroits, propres, mais où il ne vaut pas mieux glisser : des « bergwanderweg », comme l’indiquent nos amis suisses !

Un trek magnifique mais qui se mérite physiquement et techniquement !

Le Tour du Wildhorn

Back To Top