skip to Main Content
Daniel Appell, guide accompagnateur en montagne

Osons. Plaidoyer d’un homme libre.

Parmi les très nombreux ouvrages traitant des questions environnementales, voici le dernier né de Nicolas Hulot. Un « petit » livre dont le « grand » avantage est de poser une synthèse clair de la situation et de présenter des propositions d’actions concrètes. Pour les décideurs comme pour chacun d’entre nous.

Ce lundi 30 novembre 2015, la COP 21 ouvre officiellement ses portes.

Un accord contraignant est-il possible ? Ou bien allons-nous assister à nouveau au spectacle dérisoire de Copenhague ?

« Les sommets sur le climat se succèdent, les conférences sur l’état de la planète se multiplient, nous croulons sous l’avalanche de rapports plus alarmants les uns que les autres. Et l’on se rassure avec une multitude de déclaration d’intention et de bonnes résolutions.
Mais force est de constater que si la prise de conscience progresse, sa traduction concrète est dérisoire face à l’accélération des phénomènes que nous sommes censés juguler.
Les mots servent trop souvent de camomille mielleuse pour conforter nos excès de civilisation. Nous sommes technologiquement époustouflants, culturellement affligeants.

Nous assistons en spectateurs informés à la marche vers la catastrophe globale.»

« Osons…
… enfin regarder la réalité en face ;
… reconnaître qu’un détruisant la biodiversité, dont nous sommes la partie consciente, c’est notre propre sort que nous condamnons ;
… affirmer que la crise climatiques est l’ultime injustice ;
… dire que le fatalisme des uns provoque le fanatisme des autres ;
… qu’un autre monde est d’ores et déjà possible ;
… que le changement est déjà en marche ;
… dire que la violence capitaliste a colonisé tous les cercles de pouvoir ;
… l’action plutôt que les déclarations, l’ambition plutôt que la résignation ;
… croire à la noblesse de l’âme humaine et renouer avec l’espoir ;
… l’humilité et la modération ;
… nous affranchir du pétrole, du charbon, du gaz ;
… la protection plutôt que la prédations. »

«Vous les jeunes dont l’avenir se dessine et se détermine à ce moment particulier, je vous implore : ne regardez pas le monde se défaire derrière vos ordinateurs.
Osez…
… plaider et méditer sur la notion du sens ;
… l’insolence ;
… déranger le clan des parvenus ;
… l’utopie ;
Promettez que vous accompagnerez le changement que vous voulez voir naître.
Exigez l’équité entre les humains.

Osons l’amour la plus renouvelable des énergies.

Osons. Plaidoyer d’un homme libre.

Back To Top