skip to Main Content
Daniel Appell, guide accompagnateur en montagne

Protéger ses yeux en montagne.

Attention fragile ! Les fortes luminosités auxquelles ont s’expose en montagne, été comme hiver, impose une règle simple : le port de lunettes adaptées ! Randonner sans lunettes ? Attention danger ! Il est indispensable de protéger ses yeux en montagne, pendant vos randonnées en particulier.

Que ce soit l’été ou l’hiver, protéger ses yeux est un impératif car lors vos randos en montagne, les fortes luminosités des ciels montagnards peuvent engendrer des dégâts irréversibles !

Protéger ses yeux en montagne des différents types d’UV.

Naturellement, notre œil filtre un grande partie des UV qui l’atteigne. Mais il y a UV et UV !
On distingue trois types d’UV, tous dangereux à des degrés divers :
Les UVA attaquent le cristallin et favorisent la formation de la cataracte. Leur nocivité varient selon la latitude, le climat, la saison, l’heure et la réflexion des surfaces environnantes… ;
Les UVB sont nocifs pour les deux couches extérieures de l’œil, la cornée et la conjonctive.
UVA et UVB sont filtrés par la cornée et le cristallin, si ceux-ci sont en bon état, avant de pénétrer plus avant dans l’œil. Mais au détriment de leur état de santé…
Enfin, les UVC sont les plus dangereux. Ils sont normalement stoppés par la couche d’ozone présente dans l’atmosphère terrestre.
Cependant ceux-ci peuvent franchir la double barrière cornée/cristallin et pénétrer dans l’œil jusqu’au niveau de la rétine.

Hors celle-ci est extrêmement fragile. Lorsque les cellules rétiniennes sont détruites, elles ne peuvent se régénérer. Une fois détruite par les UV, les dégâts sont alors irréversibles…

Sans protection, les yeux peuvent être tout simplement brûlés par les UV. La moindre lumière vous ébloui et il faut attendre 24 à 48h avant que ces symptômes disparaissent. Mais les dommages subis s’accumuleront.

Protéger ses yeux en montagne de l’ophtalmie des neiges.

L’hiver une exposition prolongée sans protection peut conduire à une ohptalmie des neiges. Car la présence de la neige augmente fortement l’albédo en réfléchissant jusqu’à 80% des rayons UV vers votre œil…
Vous pouvez ainsi vous retrouver en fin de journée avec une sensation douloureuse dans vos yeux, comme si on y avait versé un plein seau de sable fin…
Et le simple mouvement des paupières devient un supplice… Impossible de dormir, par exemple.
Cette irritation de l’œil peut s’estomper assez vite mais attention, votre œil en a prit plein la vue…

Hiver comme été, protéger vos yeux se devrait d’être un réflexe, quelque soit la couleur du ciel. Car si lorsque le soleil brille, cela devient vite une évidence, par temps gris, couvert, ne croyez pas qu’il est inutile de se protéger…
Les nuages, à contrario de l’atmosphère terrestre, ne filtrent pratiquement pas les UV. Ils ne sont constitués que d’eau ! Si l’éblouissement est atténué, la brûlure provoquée par les UV reste une menace. Les lunettes restent donc de mise !

En montagne, l’intensité des UV augmentent avec l’altitude.

Autre spécificité de la montagne, l’intensité des UV augmente de 10 à 12% par tranche de 1000 mètres d’altitude. Ce phénomène est dû à la diminution de l’épaisseur de l’atmosphère capable d’absorber ces rayons. D’ailleurs cette diminution se trouve aussi être la cause d’autres soucis, bien connu sous le terme de « mal des montagnes » !

Sur le long terme, exposer régulièrement ses yeux aux fortes lumières de la montagne sans protection, favorise plusieurs autres problèmes tels que l’accélération de la presbytie et la cataracte. C’est également un facteur à prendre en compte dans l’apparition de la DMLA (Dégénérescence Maculaire liée à l’âge) qui peut à terme vous rendre incapable de lire… Cela concerne un million de personnes en France.
Mais les risques d’être atteint par cette maladie sont considérablement réduit si vous avez pris régulièrement la peine de protéger vos yeux.
Et cela vaut pour la plage.

Les yeux des enfants en montagne.

Du côté des enfants, les dégâts peuvent être encore plus dramatiques. En effet, leur acuité visuelle se construit de 0 et 6 ans pour atteindre le summum de ses capacités vers l’âge de 15 ans. Pendant tout ce temps, leurs yeux sont très vulnérables à la lumière du soleil.
Même s’ils rechignent, protéger leurs yeux avec de bonnes lunettes de soleil n’est pas négociable !

Bref, si vous faites partie des 49% de personne qui ne portent pas de lunettes de soleil à la montagne, ou des 10% de parents qui avouent ne pas équiper leurs enfants (enquête de l’Asnav, Association Nationale pour l’Amélioration de la Vue), vous êtes clairement dans le rouge !

Je résume : porter des lunettes de protection pendant vos randonnées en montagne est une nécessité absolue.

Choisir ses lunettes pour protéger ses yeux en montagne ?

Porter des lunettes donc, mais comment les choisir ?

En dehors de l’aspect strictement esthétique, plusieurs points sont à garder en mémoire au moment du choix.

Vérifiez tout d’abord que vos lunettes sont aux normes CE. Depuis 1995, toutes les lunettes de soleil doivent porter le marquage CE certifiant que leurs verres filtrent les UVA et les UVB. Un minimum !
Il existe 4 catégories de verres. Privilégiez les plus filtrants. Mais attention, il est interdit de conduire avec de telles lunettes. Prévoyez une seconde paire.
Disposer d’une seconde paire de lunettes de soleil reste de plus une bonne chose si par malheur vous oubliez ou perdez votre monture préférée.

La forme de la monture est très importante. Les UV atteignant potentiellement les yeux de tous les côtés, privilégiez des montures débordant largement en-dessous et au-dessus des yeux, ainsi que sur les côtés, au niveau de branches.

Les verres polarisants améliorent la vision des couleurs, des contrastes et des reliefs. Un plus incontestable par temps gris souris !

Les porteurs de lentilles ne sont pas exonérés de toutes ces précautions. La plupart des lentilles comporte un filtre UV. Mais cette protection peut s’avérer insuffisante et ne protège pas de l’éblouissement.
Enfin, les paupières et la sclère de l’œil, fragiles, méritent aussi une juste protection.

En ce qui concerne la couleur et la marque, à vous de jouer…

Bonnes randonnées en montagne, les yeux bien protégés !

Protéger ses yeux en montagne

Back To Top