skip to Main Content
Daniel Appell, guide accompagnateur en montagne

Le Parc Naturel Régional du massif des Bauges

Le massif des Bauges forme comme un îlot serti entre lacs et vallées. Il est riche d’une grande diversité de territoires et offre aux randonneurs de magnifiques paysages de moyenne montagne. Il recèle également une faune, une flore et un patrimoine culturel remarquables et soigneusement suivis par le Parc Naturel Régional des Bauges.

Les territoires du Parc des Bauges :

Encadré par le lac d’Annecy au nord, le lac du Bourget à l’ouest et la vallée de l’Isère au sud-est. Le massif des Bauges est ainsi longtemps resté d’un accès difficile, particulièrement l’hiver. Pourtant quatre villes importantes se trouvent à ses portes. Albertville à l’est, point de passage vers les vallées de la Maurienne et de la Tarentaise mais aussi vers les massif du Beaufortin et du Mont Blanc. Annecy au nord, célèbre pour sa vieille ville et son lac, ouvre elle les portes du pays Genevois, ainsi qu’aux massifs des Bornes et Aravis, sans oublier le plateau des Glières.
À l’ouest, Aix-les-Bains, situé sur la rive orientale du Lac du Bourget, le plus grand lac naturel français, ancienne villégiature des têtes couronnées. Enfin Chambéry, capitale des Comtes puis des Ducs de Savoie, chargée d’une longue et riche histoire.

Malgré cette présence humaine important à ses portes, les territoires du Parc Naturel Régional du massif des Bauges sont d’une grande variété. Ses milieux écologiques et géologiques, forts divers, abritent une faune et une flore très riche.
Son économie traditionnelle, agricole, pastorale et forestière, cohabite désormais avec les activités touristique.
La randonnée y est la reine, été comme hiver, avec de beaux itinéraires de toutes difficultés, entre lacs et montagne. Mais bien sur, sur le plateau du Revard, c’est le ski de fond qui est à l’honneur. Le Parc des Bauges est une destination à ne pas oublier lorsque l’on souhaite randonner dans les Alpes du nord en dehors des massifs les plus connus…

Un Parc Naturel Régional, pour quoi faire ?

Pour protéger et valoriser ces territoires magnifiques, le Parc Naturel Régional du Massif des Bauges (PNRB) est créé fin 1995. Le Parc, à cheval entre les départements de la Savoie et de la Haute-Savoie, s’étend sur sur 81 000 ha et 58 communes. Il a été classé en 2012 Géosite.
Enfin, le secteur des Hautes Bauges abrite une Réserve Nationale de Faune de 16 000 ha, depuis 1953.

Faune du Parc des Bauges :

Plus de 80 espèces de mammifères sont répertoriées dans le massif. Sa Réserve National De Chasse et de Faune Sauvage abrite plus de 2000 chamois. Mouflons, cerfs, chevreuils, renard, fouine, martre, blaireau, sanglier, hermine sont bien présents. Loups et lynx ayant tentés quelques incursions. L’avifaune n’est pas en reste car pratiquement toutes les espèces alpines peuvent y être observées !

Flore du Parc des Bauges :

On dénombre 1300 espèces végétales dans le Parc Naturel Régional des Bauges, soit 1/5 de la flore française ! De nombreuses espèces protégées y sont présentes : sabot de vénus, chardon bleu, ancolie des alpes, potentille du dauphiné, etc. La grande diversités des biotopes, l’histoire du massif depuis le dernier retrait glaciaire et l’étagement des altitudes (de 270 à 2200 m) expliquent cette variété.

Patrimoine culturel du Parc des Bauges :

L’abbaye de Tamié est sans conteste le lieux emblématique du massif. Mais la Chartreuse d’Aillon, Notre-Dame de Bellevaux, le Prieuré de Cléry ou le fort de Montmelian sont là pour témoigner d’une histoire importante.

Le Parc Naturel Régional des Bauges, une île de nature !

Back To Top