skip to Main Content
Daniel Appell, guide accompagnateur en montagne

Les sommets des Bauges.

Les sommets des Bauges sont peu connus et portent souvent des noms bizarre ! Pourtant, ils sont bien individualisés et structurent le massif des Bauges. Tout en lui donnant beaucoup de cachet. Mais d’où viennent donc les montagnes du massif des Bauges ?

Aperçu géologique du massif des Bauges.

Les Bauges sont situés dans les Alpes du nord, entouré du lac d’Annecy au nord et du lac du Bourget à l’ouest. Deux magnifiques lacs qui se sont constitués à la fin de la dernière ère glaciaire. Aujourd’hui, le lac du Bourget constitue le plus grand lac naturel de France ! De grandes villes sont présentes sur les rives de ces lacs et dans les vallées qui entourent le massif : Annecy, Aix les Bains, Chambéry, Albertville. L’ensemble de ces lacs et grandes vallées sont globalement orientés nord-sud. Il en est de même, logiquement, pour les vallées qui sillonnent le massif des Bauges. Mais celles-ci sont dominées par de nombreux sommets qui sont apparues lors de la formation de l’arc alpin.

Panorama des sommets des Bauges.

Si le massif des Bauges comportent de nombreux sommets, aucun de figurent au palmarès des montagnes célèbres. Peut être à cause de leur altitude globalement modeste. On peut dire, en effet, que les Bauges sont un massif de moyenne montagne typique. Mais cette dénomination prête largement à confusion ! En tous cas, nombre de ces sommets offrent aux randonneurs de magnifiques randonnées. Sur ses versant ouest et sud, on trouve le Semnoz (1622 m) et les crêtes du Revard (1538 m) qui vous réserveront de lointains panoramas sur le Jura, la Chartreuse, le massif de Belledone. Au sud, le Margériaz (1845 m) ou la Pointe de la Galoppaz (1643 m) vous permettront d’admirer la vallée de l’Isère et la Vanoise. Mais c’est sur le versant est du massif que vous trouverez les plus hauts sommets des Bauges.

Les plus hauts sommets des Bauges.

Le massif des Bauges comprend 14 sommets dont l’altitude dépassent la côte des 2000 mètres. Un clin d’œil amusant aux 14 plus hauts sommets du monde qui eux dépassent les 8000 mètres… La plupart de ces sommets offrent de très belles randonnées pour atteindre leurs cimes. Certaines, parmi les plus belles randonnées des Bauges, cheminent sur des sentiers de crêtes aériennes, surplombants les vallées… Citons par exemple le Pécloz (2197 m), le Tréloz (2181 m), la Sambuy (2198 m), la Pointe de Chaurionde (2173 m) ou enfin, le Colombier (2045 m). Il offrent des panoramas exceptionnels à 360° sur les massifs alentours : mont Blanc, Vanoise, Chartreuse, Vercors et même au loin, la Meije qui domine le massif des Écrins et le col du Lautaret. 

Pour revenir aux Bauges, la célèbre combe d’Arclusaz et la Dent d’Arclusaz (2041 m) qui la domine, recèle aussi des randonnées « coup de cœur » du massif. Bien sûr, n’oublions pas le point culminant du massif des Bauges, la Pte de l’Arcalod et ses 2217 m. Cependant, une très grande prudence est de mise. Plus vraiment de la randonnée, pas franchement de l’escalade, l’itinéraire d’accès pour parvenir à son sommet nécessite un pied sûr et un très bon sens de l’itinéraire. A ne pas mettre sous toutes les semelles… Enfin, tous ces sommets abritent des vallées propices aux randonnées bien plus intimes : forêts profondes, combes sauvages, tourbières. 

On ne le répètera jamais assez, le massif et le Parc Naturel du massif des Bauges sont un petit bijou pour la randonnée. Un peu délaissé, voir méprisé, il récompensera pourtant tous ceux qui s’aventureront sur ses sentiers ! 
Je vous le recommande !

Les sommets des Bauges

Back To Top